Réservation : 06 79 52 09 20

allthatjazz          gdp          rocksane

All that Jazz          Agenda du Périgord          Rocksane

More in this category: Ôù dîner? »

Agenda ville de Périgueux

  • Le 17 juillet 2018Bop, be-bop, swing, blues…  Le jazz dans tous ses états fait swinguer les places de Périgueux ! En trio, quartet ou sextet, en chanson ou en instrumental, les grands standards du jazz comme les créations rythmeront les soirées dans une ambiance décontractée et festive. Dès 18 h 30, rendez-vous pour un prélude musical, suivi d’un concert à 20 h 30.

  • Du 17 juillet au 24 août 2018Site-musée gallo-romain VesunnaGUIDED TOUR FOR INDIVIDUALS (ENGLISH) Exploring the domus of Vesunna Les mardis et vendredis du 17 juillet au 24 août 11h00 / Durée 1h00 Discover the remains of a large Gallo-Roman residence and Jean Nouvel’s architectural style, with a guide. … Lire la suite

  • Du 1 juin 2015 au 31 décembre 20187 sculptures de Jean-Pierre Rives à Périgueux Périgueux accueille sept sculptures en acier de Jean-Pierre Rives remarquables par leur dimension à la fois monumentale et aérienne. Ces compositions d’entrelacs de poutrelles métalliques sont exposées tout au long de l’été périgourdin et de son arrière-saison dans l’espace public.

Agenda ville de Bergerac

Agenda du tourisme en Périgord vert

Tourisme Périgord Vert
  • Nulle part mieux qu'en Périgord ne s'applique l'image décrite par le moine-historien Raoul Glaber : "On eût dit que le monde lui-même se secouait pour dépouiller sa vétusté et revêtait de toutes parts une blanche robe d'églises". Voilà qui convient  tout particulièrement au Pays Ribéracois,  riche de ses nombreuses églises romanes pour la plupart édifiées au cours du XIIe siècle avec des originalités architecturales telles la coupoles ou la chambre de défense. Certes, une carte de la répartition des églises romanes à coupoles montre que tout le Périgord a usé de ce type de voûte, mais la plus forte densité, se situe bien en Pays Ribéracois.  Que la coupole  soit unique ou en file (jusqu'à 4 coupoles à Cherval), elle permit de donner le moyen de bâtir de véritables églises-forteresses, offrant ainsi de vastes chambres de défense comme à St-Martial de Viveyrols  ou à Siorac de Ribérac.  La présence de créneaux, de meurtrières, suffit à prouver que ces églises ont servi de donjon et de protection aux habitants du village pendant les périodes troubles de l'histoire du Périgord. Paradoxalement, malgré ce côté protecteur, ces églises sont souvent de taille modeste. Elles présentent des plans très simples : nef unique souvent rectangulaire suivi à l’est d’une abside en demi-cercle ou polygonale. Il est à noter néanmoins des plans originaux comme des absides tréflées, comme à Montagrier ou des ajouts de bas-côtés.  La décoration de ces édifices romans reste généralement très pure et sobre, les portails sont rares, si ce n’est à Grand Brassac (portail fait de remploi), à Faye (portail orné d’un tympan) ou à Saint-Privat-des-Prés (influencé par la Saintonge). Les chapiteaux ont été aussi modestement décorés malgré des soins particuliers apportés à certains d’entre eux, notamment à Vanxains. Aux détours de restauration, des peintures peuvent être admirées à St-Méard de Dronne, Bourg des Maisons ou à la Collégiale de Ribérac. Telles sont brièvement présentées ces églises du Pays Ribéracois qui malgré leur style souvent dépouillé et sévère (à l’inverse de celles des régions voisines comme l’Angoumois et la Saintonge) gardent une profonde pureté et originalité, et font sans nul doute le charme toscan de bien des villages du Ribéracois.